L’importance du réseautage s’est considérablement accrue. À l’heure actuelle, un dirigeant a plus que jamais besoin d’un réseau d’une très grande qualité. Comment le construire ? D’abord, il faut savoir qu’il n’est nullement besoin d’être extraverti pour parvenir à se constituer un réseau pleinement exploitable. Ce qu’il faut, pour réussir le défi, c’est être à la fois logique dans ses idées et ne pas avoir peur de passer à l’action. La vraie question est donc la suivante : comment se concocter d’une manière structurée un réseau véritablement utile ?

Aujourd’hui, le réseautage est devenu une compétence indispensable à toutes les personnes qui occupent un poste de direction, voire, à tous les individus qui visent et se trouvent à un poste à responsabilités. Cette démarche est nécessaire pour réussir l’exercice de sa fonction. Si la plupart des dirigeants d’entreprises ont compris la nécessité de réseauter, force est de constater que seule une petite poignée s’attelle à développer un réseau efficace pour son travail. Cela se constate aisément au niveau du réseautage interne, c’est-à-dire le réseau que l’on établit au sein même de l’entreprise. Celui-ci est particulièrement négligé, incohérent et désorganisé.  Or, au fur et à mesure qu’une entreprise s’agrandit, engendrant une complexification de son organisation, le réseautage devient un impératif pour ses dirigeants. Dans ce contexte, ces derniers ne peuvent connaître le succès opérationnel uniquement en s’appuyant sur les relations hiérarchiques et en décortiquant les comptes-rendus que leur remettent les salariés qu’ils dirigent. Au niveau interne, il est fondamental d’avoir un réseau qui fonctionne très bien. Celui-ci est composé de personnes travaillant dans les différents services de l’entreprise, exerçant différentes fonctions, à différents niveaux hiérarchiques. Mais tous doivent occuper des postes clefs. Un tel réseau est nécessaire pour au moins trois raisons : acquérir un groupe de partisans dans l’entreprise, sécuriser les investissements, réussir la mise en œuvre de vos stratégies.

Si la capacité à faire du réseautage est une compétence essentielle en leadership, pourquoi tant de dirigeants lui accordent si peu d’importance ? L’une des explications à ce phénomène est que le concept de réseautage est encore largement méconnu. De nombreux cadres d’entreprises sont réticents à l’idée de réseauter, car ils considèrent cette démarche comme égoïste, superficielle et chronophage. En réalité, un réseautage réussi est à l’opposé de cette perception.

Après la lecture de cet article, vous aurez envie de vous jeter à l’eau : vous serez motivé à réseauter. De plus, vous améliorerez votre capacité à vous concocter un réseau puissant. L’article énumère les principes de base d’un réseautage réalisé dans les règles de l’art. Il présente également des directives à suivre pour construire un réseau d’une manière efficace et structurée. Enfin, il renferme 10 conseils essentiels pour devenir un excellent dirigeant d’entreprises possédant un réseau qui lui est entièrement profitable.

 

Les 5 principes de base d’un réseautage réussi

 

Souhaitez-vous vous doter d’un réseau puissant ? Brisez les barrières qui empêchent votre envol ! Pour ce faire, attachez-vous à comprendre les principes de base d’un réseautage fructueux.

 

1/ Un réseautage réussi rend possible l’atteinte d’objectifs

Les réseaux que construisent les dirigeants d’entreprises, aussi bien en interne qu’en externe, leur permettent d’atteindre des objectifs qui ont été préalablement définis. Faire du réseautage sans savoir à quoi le réseau va servir est une perte de temps. De plus, le réseau qui en sortira ne sera pratiquement d’aucune utilité.

2/ Le réseautage est une question de qualité et non de quantité

Il est inutile d’amasser un nombre considérable de contacts. Repérez les personnes, les professionnels qui sont grandement susceptibles de vous aider à atteindre vos objectifs. C’est elles qui formeront votre réseau et peu importe si elles ne sont pas nombreuses.

3/ L’authenticité est un allié indéfectible

Le réseautage, c’est également la création d’une relation à la fois de confiance et qui va durer très longtemps, voire indéfiniment. Il n’y a donc aucune place à la superficialité : soyez vous-même, franc et honnête. Car les personnes que vous contactez peuvent enquêter sur vous en utilisant par exemple Internet.

4/ Le réseautage consiste à donner et à prendre

Ne vous focalisez pas constamment sur vos besoins et vos objectifs. N’exploitez pas vos contacts ! Chaque membre de votre réseau et vous devez retirer des bénéfices mutuels de la relation que vous entretenez. Soyez à la disposition de l’autre, soyez un avantage pour lui.

5/ Le réseautage est une attitude, un comportement à adopter et non une tâche à accomplir

Il est inutile de planifier dans votre agenda des « séances » de réseautage. La mise en œuvre du réseautage relève d’une attitude naturelle. La passion du réseautage doit faire partie de votre personnalité. Soyez une personne accessible, réceptive et communicative à tout moment et pas seulement à l’occasion d’un événement professionnel ou sur LinkedIn. Gardez à l’esprit qu’au niveau professionnel, le comportement est prégnant.

 

La nécessité d’adopter une approche structurée du réseautage

 

Un réseautage réussi requiert deux aptitudes : celles de réseauter efficacement et d’utiliser correctement le temps que vous y investissez pour obtenir des contacts réellement utiles. Autrement dit, il n’y a pas de place pour la sérendipité (donc pour le hasard) dans le réseautage. Au contraire : vous devez tout structurer et tout prévoir. C’est à cette condition que vous serez capable de gérer efficacement votre réseautage, et surtout, que vous serez performant dans votre démarche. Cette exigence de structuration nécessite que vous définissiez à la fois des buts et une cible. Pour la suite, vous identifiez les personnes stratégiques dans votre secteur d’activité et vous recherchez où vous sera-t-il possible de les rencontrer.

 

1/ Définir vos objectifs

Vous répondez à la question suivante : que souhaitez-vous réussir en réseautant ? Prenez le temps de réfléchir à ce que vous désirez accomplir et écrivez la liste de vos objectifs exacts.

2/ Définir la cible de votre réseautage

Quels pays, quelles régions, quels secteurs industriels, quelles entreprises ou quelles fonctions au sein de votre propre organisation serviront au mieux vos intérêts ? Avec quelle « structure » est-il le plus judicieux pour vous d’entrer en contact afin que vous puissiez atteindre les objectifs fixés ?

3/ Identifier les personnes clefs de la cible

Faites une liste de ces personnes, mais également de celles que vous connaissez déjà dans le milieu ciblé. Cette seconde liste est essentielle, car elle vous permet de repérer les contacts qui sont susceptibles de vous mettre en relation avec les individus que vous souhaitez rencontrer.

4/ Déterminer des lieux de rencontre

Cherchez à découvrir comment vous pourriez rencontrer les personnes que vous comptez intégrer à votre réseau. Si vous n’avez pas de contacts en commun, il est nécessaire que vous fassiez quelques recherches, que vous meniez une enquête pour savoir dans quelles circonstances auriez-vous le plus de chances de les rencontrer.

 

Comment approcher les futurs contacts et construire votre réseau ?

 

À ce stade, vous savez qui devriez-vous contacter et comment faire pour tomber sur ces personnes à inclure dans votre réseau. Il s’agit maintenant de nouer une relation durable et de confiance avec elles. À cet effet, donnez-leur l’envie de vous connaître davantage et de faire partie de votre réseau. Pour ce faire, montrez-leur qu’elles vous intéressent réellement et que vous aussi, vous avez beaucoup à leur offrir. Vous parviendrez à donner cette impression en procédant de la sorte :

  • Faites des recherches préalables sur vos interlocuteurs afin de mieux les connaître.
  • Découvrez ce que vous pouvez apporter à vos interlocuteurs en analysant leurs besoins à partir de vos recherches.
  • Posez aux interlocuteurs des questions qui leur feront prendre conscience de ce que vous valez.

 

Les 10 points importants à retenir pour un dirigeant qui souhaite réussir à construire un réseau puissant

 

  1. Le réseautage est une façon d’être et non une activité
  2. Votre objectif global est de développer des relations bénéfiques pour chaque partie impliquée
  3. L’authenticité et l’honnêteté sont primordiales
  4. Un réseautage sans but n’a aucun sens
  5. Seules les personnes clefs sont à contacter
  6. Des recherches sur votre interlocuteur sont fondamentales avant un rendez-vous
  7. Vos apports sont essentiels dans une relation : déterminez ce que vous serez en mesure d’apporter à vos contacts

Lire l’article en anglais